Paul RAKOTONDRALAMBO a souligné que BETC Nanala a répondu à un avis d’appel d’offres international, lancé par l’Union Européenne,le marché lui à été accordée en mars 2014, BETC avait alors 36 mois pour sa réalisation mais l’autorisation de concession ne lui a été attribuée par l’État qu’en juin 2016. Entre temps, BETC Nanala a construit des routes et des bâtiments relatives au projet lui-même.

Ce projet fournira 2.6 Mégawattheures d’électricité pour la région Alaotra-Mangoro dont 700 Kilowattheures à Maheriara et 1.6 Mégawattheures à Androkobe (au nord-ouest du Lac Alaotra). A terme, ce projet touchera 177.000 personnes, mais pour l’heure « Jiro Kanto » cible environ 5.000 à 7.000 personnes à 450 Ariary le prix de vente du Kilowattheure, ainsi qu’une redevance et une location de matériel de 70.000 Ariary par an et par foyer approvisionné.